Régionales 2015 : Un second recours qui fait polémique

Un recours qui tombe à pic pour les cumulards du conseil régional ? La question est posée par Philippe Brennetot, un ébroïcien et par Marc-Antoine Jamet le maire PS du Val-de-Reuil

12/01/2016 à 16:10 par francois.lefebvre

 -

« Bidon ! Ce recours est bidon » Philippe Brennetot, l’auteur de l’un des deux contentieux contre les élections régionales n’en démord pas. Pour lui, l’autre recours déposé devant le Conseil d’État par Isabelle Lourdeau serait un prétexte, peut-être destiné à retarder la mise en conformité avec la loi sur le cumul des mandats. Qu’est-ce qui fait dire cela à l’Ebroïcien, un temps proche de Bruno Le Maire ? Un faisceau d’indices.

Un coup de fil d’abord. Mercredi 6 janvier, Philippe Brennetot a contacté Isabelle Lourdeau.

Je me suis présenté comme l’autre requérant, en expliquant l’intérêt qu’il y a à nous unir. Elle m’a répondu qu’elle ne connaissait pas le dossier, qu’elle n’avait pas eu le temps de l’étudier, puis elle m’a raccroché au nez. J’ai tenté de la rappeler deux fois sans succès. Elle était complètement paniquée, j’ai bien senti qu’elle n’était qu’un prête-nom !

On sait peu de choses des motifs avancés par madame Lourdeau. D’après Philippe Brennetot, le contentieux pointe le changement de maire à Vernon quelques jours avant le premier tour des régionales. (François Ouzilleau en remplacement de Sébastien Lecornu). Le traitement médiatique de cette transition serait de nature à altérer la sincérité du scrutin.

En revanche, on en sait un peu plus sur la requérante. Isabelle Lourdeau, habitante de Tourgéville (Calvados) se nomme à la ville Isabelle Le Moal. Si d’après le témoignage de Philippe Brennetot, elle semble peu au fait du droit, elle se trouve être la mère de l’avocat parisien Alexandre Le Moal.

Coïncidence, cet avocat est réputé être un proche de François-Xavier Priollaud, le maire UDI de Louviers et conseiller régional. L’un et l’autre ont suivi pendant les mêmes années les cours de la Sorbonne en droit public. Se fréquentent-ils ? L’édile de Louviers le nie formellement. Tout juste admet-il « connaître de nom » Maitre Le Moal, « intervenu dans un dossier de la Communauté d’agglomération Seine Eure ». Une intercommunalité dont François-Xavier Priollaud est le vice-président.

Le Recours ? « Alexandre Le Moal ne m’en a pas parlé une seule fois. », prétend le maire de Louviers. Après notre coup de fil, le lien d’amitié Facebook entre François-Xavier Priollaud et Alexandre Le Moal a été retiré, (voir notre capture d’écran). Ce lien est-il dérangeant ? La question mérite d’être posée. Malgré nos multiples appels, Alexandre Le Moal et sa mère n’ont pas donné suite à nos sollicitations.

capture-dEcran.PNG

L’affaire n’est pas encore parue dans la presse, mais déjà en coulisse l’opposition de gauche à la région ne se prive pas de tirer à boulet rouge. Ce recours n’aurait aucune chance d’aboutir. « Pourquoi est-il fait ? », s’étonne Marc-Antoine Jamet. « C’est peut-être pour apporter du temps. C’est quelque chose qu’on a déjà vu. Une transition qui permet à quelqu’un de garder un mandat. » A mots couverts, dans le viseur du maire du Val-de-Reuil, Hervé Maurey et Hervé Morin. Depuis leur élection à la région, Le maire UDI de Bernay, proche de François-Xavier Priollaud, et le député de la 3ème circonscription sont en situation de cumul.

Le recours d’Isabelle Lourdeau, un sous-marin destiné à retarder une succession difficile pour les deux élus de l’est de l’Eure ? Philippe Brennetot ne dit rien d’autre. « Hervé Morin, Hervé Maurey et François-Xavier Priollaud peuvent déposer plainte contre moi. Au contraire, j’ai bien envie de poser les bonnes questions devant un tribunal. »


Interrogé par l’Eveil Normand, Hervé Maurey a tenu à réagir :

Je n’ai jamais entendu le nom de l’auteur du recours. Ce sont des rumeurs ou des hypothèses qu’on a déjà entendues et qu’on ne peut pas éviter. Que les recours me permettent de rester quelques mois de plus dans cette situation, oui, c’est un fait incontestable. Mais il y a plein d’autres élus régionaux dans le cas. Je trouve qu’exercer un recours est évidemment un droit, mais ça fait toujours un peu mauvais joueur. Maintenant, le recours est là, ça nous permet d’organiser les choses tranquillement. Je tiens à rappeler qu’être maire, sénateur et conseiller régional ne me confère aucunes indemnités supplémentaires.

Sur le sujet du cumul, la droite au Sénat ambitionne de revenir sur la loi votée par les socialistes. Elle espère lui substituer une limite à deux mandats, l’un national, l’autre local. Sous réserve de l’emporter en 2017….

François Lefebvre

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Délivrez à vos équipes
l'information dont elles ont besoin

Packs d'abonnements numériques

Je découvre les solutions pour les Pros

Faites le plein de cadeaux !

1 an d'abonnement
+
Des cadeaux à découvrir

Je découvre

Votre journal cette semaine

Votre opinion
La proposition de loi du sénateur-maire de Bernay, Hervé Maurey, de rendre obligatoire le port du casque pour les cyclistes vous semble-t-elle utile ?
  • Non (57%)
  • Oui (38%)
  • Sans avis (5%)
Chargement ... Chargement ...

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Bernay - Mercredi 28 sept. 2016

Bernay
Mer
28 / 09
22°/13°
vent 28km/h humidité 95%
Jeu21°-10°
Ven16°-11°
Sam16°-8°
Dim17°-8°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne