Bernay Bernay : Une sortie de discothèque houleuse

24/02/2017 à 18:36 par Administrateur

Un véhicule de pompiers avait été caillassé<br />
(photo d'illustration). -
Un véhicule de pompiers avait été caillassé
(photo d’illustration). –

Tribunal correctionnel d’Evreux. La discothèque de Bernay, Le France, allait fermer, ce 20 août 2016, au chemin du Bois d’Alençon, lorsque se produisit une difficulté avec un client mineur et ivre. Lorsque K. (20 ans) lui demandait (comme à tous) de se diriger calmement vers la sortie avant que tout cela ne tourne à l’émeute, beaucoup de clients alcoolisés et furieux s’étaient sentis visés et menaçaient déjà de tout casser. On appela les pompiers et les gendarmes et c’est le véhicule de ces derniers qui fut, le premier, caillassé tandis que celui du SDIS (les pompiers) ainsi que la navette de la discothèque étaient également endommagés par les casseurs frappant, entre autres, un sapeur-pompier et un vigile.

L’établissement étant sous contrôle vidéo, il fut aisé d’identifier chacun et son rôle dans cette pagaille, la première victime (du mineur) étant un vigile, avec la complicité de deux hommes, l’un de 22 ans, déjà bien connu de la justice, l’autre de 35 ans.

Un seul gros « casier »

À l’audience, seul le plus jeune des trois vient reconnaître s’en être pris au véhicule du SDIS et le vigile déclare qu’il a été victime d’une entorse à la main (quatre jours d’incapacité) et d’une « trace de strangulation ».

« On s’est énervé parce qu’ils ont sorti le gaz lacrymogène », se plaint le prévenu qui acceptera, pour sanction, d’effectuer un travail d’intérêt général.

Le substitut Antoine Barrat rappelle que tout est parti de la réticence d’un mineur ivre provoquant la panique lors de l’évacuation des lieux pour se débarrasser des perturbateurs. Les cailloux avaient été ramassés sur place. Tout a été reconstitué et les auteurs identifiés parmi lesquels, dit-il, l’homme de 22 ans est le plus impliqué « dès l’intérieur avec le mineur ivre ».

Le tribunal accordera 904,22 € aux gendarmes pour leur véhicule endommagé, 500 € au vigile blessé (préjudice moral). Le plus jeune des prévenus est condamné à un travail d’intérêt général de 35 heures à effectuer dans les dix-huit mois (dans le cas contraire, il pourrait être sanctionné par quinze jours de prison) ; le second à quatre mois de prison ferme ; le plus âgé écope de deux mois fermes.

27300 Bernay

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017
Votre opinion

Les consignes de vote de vos élus locaux vont-elles peser dans votre décision au moment de voter dimanche ?
Voir le résultat
Chargement ... Chargement ...
Les bébés de la semaine - Non classé

[PHOTOS] Bienvenue à Leyann et Soline !

soline-rabineau.jpg

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Bernay - Dimanche 23 avril 2017

Bernay
Dim
23 / 04
14°/2°
vent 36km/h humidité 45%
Lun16°-2°
Mar10°-3°
Mer11°-1°
Jeu11°-1°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne